RC LENS : site officiel du club de foot de AVION - footeo

Stade Lavallois
Championnat
0
2
24 août 2013 15:30
  • Ensoleillé
  • Sec
  • Faible
27 min
Carton jaune
62 min
Remplacement
Tactique
63 min
Carton jaune
Pour un accrochage
66 min
Carton jaune
Pour une faute sur Robic
72 min
Carton jaune
78 min
Remplacement
Tactique
83 min
Remplacement
Tactique
84 min
But marqué
De la tête sur corner
Passe décisive
Sur corner
92 min
But marqué
STADE FRANCIS LE BASSER
Pelouse naturelle
15:30 - 24 août 2013
Arbitre Central
BATTA FLORENT
Arbitre(s) assistant(s) JOUANNAUD BERTRAND DURUSSEL DAVID
NC

Laval - Lens : Le Racing prend les rênes !

Réduits à neuf, le Stade Lavallois aura longtemps résisté aux Sang et Or avant de plier en toute fin de rencontre, concédant deux buts par Yahia et Salli (0-2). Avec ce succès à l'extérieur, le Racing prend les rênes de la Ligue 2, avant une semaine très chargée avec les réceptions de Créteil – en coupe de la Ligue – et de Troyes !

Compte-rendu

Pour ce second déplacement de la saison, toujours en l'absence de quelques joueurs blessés, Antoine Kombouaré avait sélectionné le onze suivant : Areola dans les buts, Kantari et Yahia en défense centrale, Gbamin et Baal sur les flancs, Le Moigne et Cyprien à la récupération, Chavarria et Ndiaye sur les ailes, et Ljuboja en soutien de Touzghar à la pointe de l'attaque.


Démé Ndiaye titularisé sur le côté gauche de l'attaque artésienne

C'est à nouveau devant une belle colonie lensoise – plus de trois cents supporters – que le coup d'envoi était donné. Bien en jambes, les Sang et Or – évoluant en blanc – ne tardaient pas à se mettre en évidence. Après deux percées de Le Moigne et un corner difficilement repoussé par la défense mayennaise (1ère), une déviation de Gbamin devant le but, sur un bon coup franc de Cyprien, était renvoyée sur sa ligne par Vanhamel. A l'affût, Touzghar voyait sa reprise de la tête passer au-dessus du cadre (2e).

Si Laval revenait peu à peu dans la partie, c'est bien le Racing qui continuait à mener les débats : lancé en profondeur par Touzghar, Ljuboja tentait une frappe des seize mètres qui retombait sur la transversale (14e) ! On croyait à nouveau à l'ouverture du score sur une percée, plein axe, de Touzghar qui, devant le gardien, glissait le ballon un peu trop à droite (16e) ! Laval réagissait par Robic qui, après avoir effacé Gbamin, adressait une frappe croisée aux seize mètres, passant au ras du poteau d'Areola (20e).


Yoann Touzghar au duel avec Jordan Adeoti

Dans une rencontre agréable, les deux équipes se rendaient coup pour coup. Les Tangos touchaient à leur tour du bois : sur un corner, Couturier remettait de la tête pour Bekamenga qui, devant le but et du bout du pied, expédiait le cuir sur la transversale (32e). Le premier fait de jeu intervenait alors. Parfaitement lancé dans le trou par Ljuboja, Touzghar qui n'avait plus qu'à filer au but, était retenu par Couturier. L'arbitre voyait rouge, les Lavallois aussi (36e). Après quelques minutes de protestations, le jeu reprenait à dix contre onze. Profitant de sa supériorité numérique, le Racing pressait son adversaire et obtenait plusieurs coups de pied arrêtés avant la pause. Sans résultat.

Au retour des vestiaires, le Racing peinait à accélérer le jeu. Laval en profitait pour amener le danger dans le camp artésien, notamment sur un coup franc d'Alla passant juste au-dessus de la barre (53e). Puis, au départ d'une contre-attaque lensoise, Bellaud lançait ses crampons sur la cheville de Cyprien, et se faisait logiquement expulser (55e) ! Quant au jeune milieu nordiste, il ne tardait pas à laisser sa place à Salli (62e). Evoluant à onze contre neuf, le Racing semblait avoir le match en main. C'était sans compter sur la force de caractère des Mayennais qui, se démenant sur tous les fronts, faisaient douter leurs adversaires.


Alaeddine Yahia délivre les siens !

Comme bien souvent en pareille circonstance, l'équipe en supériorité numérique perdait de son agressivité et de sa cohésion. Face à des Lavallois en quête d'exploit, le Racing se mettait même à reculer, Areola étant mis à contribution sur plusieurs coups de pieds arrêtés. Heureusement, à l'entrée du dernier quart d'heure, Lens retrouvait enfin son jeu, avec notamment Salli à la baguette. Le coach artésien faisait également rentrer deux nouveaux atouts offensifs : Nomenjanahary pour Ndiaye (78e) puis Coulibaly pour Touzghar (83e). La délivrance venait enfin, sous la forme d'un corner de Nomenjanahary pour une tête gagnante de Yahia, face au but (0-1, 84e) !

Laval tentait alors le tout pour le tout, et n'étaient pas loin de réussir l'impensable, notamment sur une longue touche, prolongée de la tête pour Robic, au second poteau, qui manquait de peu le cadre (90e). Alors, dans les arrêts de jeu, Lens remettait un dernier coup d'accélérateur. Après une première frappe de Salli contrée par un défenseur (92e), Coulibaly s'infiltrait sur le côté gauche de la surface. Il passait à Ljuboja qui s'effaçait intelligemment pour Salli dont le plat du pied à bout portant faisait mouche (0-2, 92e) ! Les Sang et Or tenaient leur victoire, et ne tardaient pas à aller fêter ce nouveau statut de leader avec leurs nombreux supporters présents !


La joie lensoise sur le premier but du Racing

Réactions

Antoine Kombouaré : « On a réussi l'essentiel. On était venus pour gagner. On avait l'ambition, en venant ici, de faire le meilleur résultat possible, tout en sachant que cette équipe de Laval n'avait pas un classement correspondant à ce qu'elle avait montré depuis le début de saison... Ce fut un match compliqué. On était archi favoris pour cette rencontre. L'idée était de rentrer dans cette partie en n'offrant pas à cette équipe lavalloise la possibilité de prendre confiance. On savait qu'ils étaient en plein doute. Il fallait tenter de les déstabiliser dès le début du match. C'est ce qu'on a fait, et ce qui a provoqué ce premier carton rouge. On s'est donc retrouvés à onze contre dix, puis à onze contre neuf. Cette équipe de Laval s'est alors arrachée sur tous les ballons. Elle s'est bien défendue. On avait peur de s'exposer à un contre et d'être ridicule en perdant face à une formation en infériorité numérique. Il y avait cette volonté de ne pas se faire contrer face à des joueurs adverses galvanisés. Il faut tirer un coup de chapeau à cette équipe de Laval qui peut ressentir un certain sentiment d'injustice. Je n'y peux rien. On a en tous cas su les pousser à la faute. C'était l'objectif. »


Antoine Kombouaré

Alphonse Areola : « Cela a été difficile. Cela aurait dû être plus facile après les deux expulsions mais on est tombés face à une équipe de Laval accrocheuse. Mais, avec un bon état d'esprit, on a su mettre les buts en fin de match. Cela fait le plus grand bien... On était sur nos gardes. Pendant la causerie, le coach nous en avait parlé : le Stade lavallois encaissait souvent des buts en fin de rencontre. On a poussé, et cela a fini par payer... Nous voilà leaders. On est là pour ça. Notre objectif est de rester sur le podium et de monter en Ligue 1. C'est donc une bonne marche de franchie ! »

Alaeddine Yahia (au micro d'Eurosport) : « Nous sommes tombés sur une équipe de Laval joueuse et accrocheuse. Ils ont réalisé un bon match, et ont su nous gêner jusqu’au bout. On ne retiendra que la victoire. A présent, nous sommes leaders. C’est anecdotique mais ça nous permet de frapper un grand coup. Le RC Lens reste l’équipe à battre dans ce championnat, que ce soit par son histoire, son entraîneur ou certains éléments de renom qui nous ont rejoints cet été. On sait donc qu'aucun match ne sera facile mais, ce samedi, nous avons prouvé que l’on pourra compter sur nous. »

HOMME DU MATCH

  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC

STATS ÉQUIPE

6 Derniers matchs

N N G P G G

Répartition des buts

94 buts marqués
63 buts encaissés

Graphique des victoires

DERNIERS MATCHS

CLASSEMENTS

1 METZ F C 76 38 22 10 6 0 55 28 0 27
2 R.C LENS 65 38 17 14 7 0 58 40 0 18
3 S.M CAEN 64 38 18 10 10 0 65 44 0 21
4 A.S NANCY LORRAINE 61 38 16 13 9 0 47 37 0 10
5 CHAMOIS NIORTAIS 58 38 15 13 10 0 51 47 0 4
6 DIJON F.C.O 57 38 14 15 9 0 53 42 0 11
7 STADE BRESTOIS 29 56 38 15 11 12 0 38 32 0 6
8 TOURS F.C 55 38 15 10 13 0 63 56 0 7
9 ANGERS S.C.O 55 38 14 13 11 0 46 45 0 1
10 ESTAC TROYES 52 38 15 7 16 0 56 44 0 12
11 CRETEIL U S 50 38 12 14 12 0 57 58 0 -1
12 LE HAVRE A.C 48 38 11 15 12 0 43 43 0 0
13 A.C ARLES AVIGNON 46 38 10 16 12 0 36 38 0 -2
14 CLERMONT FOOT 45 38 10 15 13 0 31 38 0 -7
15 NÎMES OLYMPIQUE 44 38 10 14 14 0 49 54 0 -5
16 A.J AUXERRE 43 38 10 13 15 0 35 45 0 -10
17 STADE LAVALLOIS 42 38 10 12 16 0 44 52 0 -8
18 CHATEAUROUX BERRI. 40 38 10 10 18 0 43 59 0 -16
19 FC ISTRES OUEST PROV 36 38 9 9 20 0 48 74 0 -26
20 C.A. BASTIA 24 38 4 12 22 0 21 63 0 -42
gardiens
Gardien
Gardien
défenseurs
Défenseur central
Défenseur central
Défenseur gauche
Défenseur central
Défenseur central
milieux
Milieu offensif centre
Milieu gauche
Milieu défensif
Milieu offensif centre
attaquants
Attaquant
Attaquant
Attaquant
Attaquant
Attaquant
Dirigeants
Autre dirigeant
Autre dirigeant
Entraineur
Autre dirigeant
Autre dirigeant

RENDEZ-VOUS

NC
NC

LIEU DU MATCH

VIDÉO

PHOTOS

Commentaires

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 1 Président
  • 3 Dirigeants
  • 6 Joueurs
  • 47 Supporters
+