RC LENS : site officiel du club de foot de AVION - footeo

Amical
0
1
24 juillet 2013 19:30
Ol Marseille
71'
Modou SOUGOU
  • Ensoleillé
  • Sec
  • Faible
40 min
Remplacement
Tactique
46 min
Remplacement
Tactique
Remplacement
Tactique
Remplacement
Tactique
Remplacement
Tactique
Remplacement
Tactique
Remplacement
Tactique
Remplacement
Tactique
Remplacement
Tactique
66 min
Remplacement
Tactique
71 min
But encaissé
Modou SOUGOU
19:30 - 24 juillet 2013
Arbitre Central
FAUTREL FREDY
Arbitre(s) assistant(s) MATHOUX GUILLAUME ZMYSLONY LUDOVIC
NC

Lens - Marseille : Une défaite pleine de promesses !

Malgré une courte défaite (0-1), ce sont de belles retrouvailles que le Racing s'est offert avec son public de Bollaert-Delelis, ce mercredi soir, au terme d'un match disputé sur un rythme effréné par les deux formations. Si le score demeure anecdotique, les vingt-et-un joueurs sang et or ayant participé à cette rencontre de préparation auront démontré de belles qualités, tant sur le plan technique que sur celui de l'engagement !... Rassurant à dix jours de la reprise du championnat.

Compte-rendu

Pour cette première sur sa nouvelle pelouse artésienne, Antoine Kombouaré avait décidé de tester l'attaquant ivoirien Adamo Coulibaly. Au coup d'envoi, le onze lensois était suivant : Riou dans les buts, Yahia et Landre en défense centrale, Fradj et Bonne sur les flancs, Le Moigne et Ducasse en milieu de terrain, Ndiaye et Bela sur les côtés, et la paire Coulibaly – Touzghar en attaque.


La formation artésienne débutant le match

Dans une ambiance aussi ensoleillée que le ciel, le match débutait sur les chapeaux de roue. Sur un contre marseillais, Riou anticipait pour venir, aux seize mètres, contrer J. Ayew parfaitement lancé dans la profondeur par Payet (2e). La réponse lensoise était immédiate. Touzghar trouvait Coulibaly à l'entrée de la surface. Celui-ci perçait avant d'adresser, à dix mètres, une lourde frappe que Mandanda repoussait en corner (3e). Le ton était donné. Les deux équipes s'échangeaient coup pour coup, le Racing faisant plus que jeu égal avec son adversaire. C'est pourtant Marseille qui manquait de peu l'ouverture, Riou étant une nouvelle fois à la parade sur une tentative de Morel en pleine surface (20e).


Percée d"Adamo Coulibaly

Le Racing poursuivait ses efforts, et Ndiaye n'était pas loin de reprendre, au second poteau, un centre-tir de Bela (22e). L'OM n'était pas en reste avec une incursion d'Abergel suivie d'une frappe à bout portant, encore repoussée par un énorme Riou. Dans la foulée, A. Ayew manquait sa tentative de retourné (24e). Puis c'était au tour de Touzghar d'effectuer un raid dans la défense phocéenne avant d'adresser une frappe croisée que Fanni parvenait à dévier en corner (35e). Sur le corner qui suivait, Landre voyait ses deux tirs à bouts portant être renvoyés sur sa ligne par Mendès, de la tête puis du pied (36e) ! Si le défenseur marseillais venait de sauver les siens, c'est le poteau qui rendait un grand service au Racing sur une longue transversale de Payet pour la tête décroisée de J. Ayew (37e) !


Tacle de Loïck Landre

Le spectacle continuait malheureusement sans Bonne qui, touché à la cheville, devait céder sa place à Baal (40e). Ce coup du sort n'entamait pas la fougue des Sang et Or, proches d'ouvrir la marque sur un ballon de Ndiaye par dessus la défense, permettant à Touzghar d'aller, sans opposition, d'inscrire un but... refusé pour une position de hors-jeu bien peu évidente (43e). Avant la pause, l'OM tentait d'arracher la décision mais c'est Coulibaly qui, sur une montée rageuse dans les arrêts de jeu, voyait sa frappe à angle fermée être sortie du bout du pied par Mandanda (45e+2). Les deux gardiens étaient en état de grâce dans cette première mi-temps qui s'achevait, contre toute attente, sur un score nul et vierge.


Près de 28 000 spectateurs pour ce match de préparation, en juillet, à Bollaert-Delelis !

A la reprise, les deux formations étaient profondément remaniées. Côté lensois, la composition d équipe s'établissait ainsi : Riou dans le but, Saint-Ruf et Kantari en défense centrale, Cavaré et Baal sur les flancs, Cyprien et Valdivia en milieu de terrain, Chavarria et Nomenjanahary sur les côtés, et Salli soutenant Coulibaly en attaque.


Pierrick Valdivia au duel aérien

Dès l'entame, Riou était mis à contribution, claquant un maître coup franc de Valbuena (47e) avant de voir avec bonheur une reprise de Kadir, sur un relais de Gignac, filer au-dessus de son cadre (54e). Le Racing n'était pas en reste. Bien décalé par Coulibaly, Chavarria, en pleine course, éliminait un défenseur mais découvrait le talent de Samba, à la parade sur son extérieur du pied gauche (56e). Samba qui ensuite manquait de peu d'être trahi par sa défense, Nkoulou déviant malencontreusement au ras de son poteau un centre artésien (68e). Entre temps, Ljuboja avait fait son apparition sur la pelouse en remplacement de Coulibaly (66e).


Danijel Ljuboja au coup franc

Dans ce combat des plus indécis, c'est finalement l'OM qui trouvait la faille. Après une combinaison entre Kadir et Valbuena, côté gauche, ce dernier centrait en retrait pour Sougou dont la reprise au point de penalty passait entre les jambes de Kantari avant de tromper Riou (0-1, 71e). Lens réagissait aussitôt avec un centre tendu de Nomenjanahary pour une reprise difficile – et manquée – de Chavarria au premier poteau (74e). Face à la furia sang et or, les Phocéens se mettaient à user de méthodes peu orthodoxes à l'image de ce tirage de maillot d'Abdallah sur Nomenjanahary filant au but, qui, en compétition aurait sans doute valu le rouge (79e).


Débordement de Lalaïna Nomenjanahary

Les dernières minutes étaient complètement débridées, Marseille jouant les contres face à un Racing soucieux d'arracher le nul... et qui aurait pu arriver à ses fins comme sur ce centre de Salli qui lobait le gardien mais que Chavarria, trop court, ne parvenait pas à redresser (81e), ou encore sur cette transversale de Ljuboja pour Salli dont la superbe reprise de volée était miraculeusement sortie par Samba (85e)... Mais peu importe la défaite. Ce Lens-là nous plaît, et c'est bien là le principal !

HOMME DU MATCH

  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC

STATS ÉQUIPE

6 Derniers matchs

N N G P G G

Répartition des buts

94 buts marqués
63 buts encaissés

Graphique des victoires

DERNIERS MATCHS

CLASSEMENTS

1 METZ F C 76 38 22 10 6 0 55 28 0 27
2 R.C LENS 65 38 17 14 7 0 58 40 0 18
3 S.M CAEN 64 38 18 10 10 0 65 44 0 21
4 A.S NANCY LORRAINE 61 38 16 13 9 0 47 37 0 10
5 CHAMOIS NIORTAIS 58 38 15 13 10 0 51 47 0 4
6 DIJON F.C.O 57 38 14 15 9 0 53 42 0 11
7 STADE BRESTOIS 29 56 38 15 11 12 0 38 32 0 6
8 TOURS F.C 55 38 15 10 13 0 63 56 0 7
9 ANGERS S.C.O 55 38 14 13 11 0 46 45 0 1
10 ESTAC TROYES 52 38 15 7 16 0 56 44 0 12
11 CRETEIL U S 50 38 12 14 12 0 57 58 0 -1
12 LE HAVRE A.C 48 38 11 15 12 0 43 43 0 0
13 A.C ARLES AVIGNON 46 38 10 16 12 0 36 38 0 -2
14 CLERMONT FOOT 45 38 10 15 13 0 31 38 0 -7
15 NÎMES OLYMPIQUE 44 38 10 14 14 0 49 54 0 -5
16 A.J AUXERRE 43 38 10 13 15 0 35 45 0 -10
17 STADE LAVALLOIS 42 38 10 12 16 0 44 52 0 -8
18 CHATEAUROUX BERRI. 40 38 10 10 18 0 43 59 0 -16
19 FC ISTRES OUEST PROV 36 38 9 9 20 0 48 74 0 -26
20 C.A. BASTIA 24 38 4 12 22 0 21 63 0 -42
gardiens
Gardien
Gardien
défenseurs
Défenseur droit
Défenseur central
Défenseur gauche
Défenseur central
Défenseur gauche
Défenseur droit
Défenseur central
Défenseur droit
milieux
Milieu offensif centre
Milieu gauche
Milieu défensif
Milieu défensif
Milieu centre
Milieu offensif centre
attaquants
Attaquant
Attaquant
Attaquant
Attaquant
Attaquant
Attaquant
Dirigeants
Autre dirigeant
Autre dirigeant
Entraineur
Autre dirigeant
Autre dirigeant

RENDEZ-VOUS

NC
NC

LIEU DU MATCH

VIDÉO

PHOTOS

Commentaires

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 1 Président
  • 3 Dirigeants
  • 6 Joueurs
  • 47 Supporters
+