RC LENS : site officiel du club de foot de AVION - footeo

COUPE DE FRANCE
2
0
28 février 2013 20:50
Sas Epinal
  • Ensoleillé
  • Sec
  • Faible
9 min
But marqué
Penalty – Pied droit
17 min
Carton jaune
pour un tacle en retard
21 min
But marqué
Calvin Mangan CSC
Passe décisive
55 min
Remplacement
Tactique
62 min
Remplacement
Blessure
84 min
Remplacement
Tactique
20:50 - 28 février 2013
Arbitre Central
FAUTREL FREDY
Arbitre(s) assistant(s) PLANCON FABRICE SCHURRA CEDRIC
NC

Lens - Epinal : En route pour les quarts !

Face à de valeureux Spinaliens, les Sang et Or ont décroché, ce jeudi soir, leur ticket pour les quarts de finale de coupe de France (2-0). Après avoir rapidement pris l'avantage sur un penalty transformé par Valdivia, suivi d'un but contre son camp de Mangan, le Racing aura parfaitement su contenir les velléités vosgiennes en seconde période, manquant même d’aggraver la marque sur un penalty raté de Ndiaye ou encore une transversale trouvée par Touré. Souhaitons que la belle aventure se poursuive à la mi-avril, à l'occasion de la réception des Girondins de Bordeaux !
Compte-rendu

Pour ce dernier huitième de finale, en l'absence de Bergdich, blessé, et Démont, souffrant, Eric Sikora avait choisi d'aligner le onze suivant : Riou dans les buts, Coeff et Yahia en défense centrale, Touré et Baal sur les flancs, Le Moigne, Cyprien et Valdivia en milieu de terrain, Bela et Ndiaye sur les ailes, et Touzghar à la pointe de l'attaque.


Le recueillement avant une minute d'applaudissements à la mémoire de Maurice Denis

Après un émouvant hommage rendu à Maurice Denis, la rencontre débutait avec des Sang et Or bien décidés à mener le jeu face à Spinaliens accrocheurs et prêts à profiter de la moindre opportunité pour amener le danger sur le but artésien. La première occasion était d'ailleurs à mettre au crédit des Vosgiens, Diédhiou, parti en contre, se heurtant à la sortie impériale de Riou en pleine surface (7e). La réplique lensoise ne tardait pas : à la réception d'un centre de Touré, sous la menace de Valdivia, Di Pinto faisait une énorme faute de main. Le penalty qui s'ensuivait était transformé par ce même Valdivia (1-0, 9e) !


Ouverture du score de Pierrick Valdivia, prenant à contre-pied Olivier Robin

A nouveau mis en danger sur un coup franc de Bela, offrant à Robin l'occasion d'une belle parade devant Yahia (16e), la défense d'Epinal craquait pour la seconde fois. Après un bon travail, côté gauche, Bela adressait un centre puissant devant le but que Mangan, surpris, reprenait dans ses propres filets (2-0, 21e) ! L'addition était corsée pour les joueurs de National qui, malgré la domination artésienne, continuaient à se montrer dangereux en contre-attaques. Cette première mi-temps se poursuivait sur un rythme soutenu de part et d'autre. Seul manquait le dernier geste pour voir le score évoluer.


Jérémie Bela, "passeur décisif" sur le second but, remercié par les siens

A la reprise, alors que M. Fautrel, blessé, cédait son sifflet à M. Bien, la rencontre changeait de physionomie. Tentant le tout pour le tout, Epinal prenait la direction du jeu, non sans s'exposer aux rapides montées menées par une attaque lensoise au sein de laquelle Leghait remplaçait Touzghar (55e). Les efforts offensifs du Racing se concrétisaient à l'heure de jeu. Bien lancé dans le trou par Touré, Bela se faisait accrocher à l'entrée de la surface, obtenant le second penalty de la soirée ! Valdivia, souffrant d'un coup reçu à la cheville en première période, et bientôt remplacé par Sow (62e), laissait à Ndiaye le soin de le tirer. Malheureusement, la frappe du Sénégalais était renvoyée par le poteau gauche de Robin (61e).


Le désarroi de Dème Ndiaye après son penalty manqué

Revigorés par ce coup du sort, les Spinaliens retrouvaient un second souffle, et n'étaient pas loin de réduire le score sur une tête pas assez croisée de Paillot à la réception d'un corner (66e). Les Sang et Or réagissaient, également sur corner, avec une tête piquée de Touré qui, après avoir rebondi au sol, touchait la transversale (72e) ! Le mano a mano se poursuivait avec, sur une perte de balle de Le Moigne, une frappe de Doukouré hors cadre (78e), puis une tentative en pleine surface de Bela, repoussée du poing par Robin (79e), et enfin une belle reprise aux seize mètres de Jouffreau passant juste au-dessus de la barre de Riou (85e).


Samba Sow entré à l'heure de jeu, ici au côté de Jérémie Bela

Dans les dernières minutes, Epinal renonçait, et Lens n'avait plus qu'à faire tourner le ballon, s'offrant toutefois une ultime tentative par Baal, déviée en corner (93e). Leur billet en poche, les Sang et Or n'oubliaient pas d'aller remercier leur fabuleux public qui, une nouvelle fois, les aura soutenu du début à la fin, avant de lui donner rendez-vous, ce lundi, pour la réception du FC Nantes en championnat.


Lensois et Spinaliens remerciant le public présent, ce jeudi, à Bollaert

Lens - Epinal : Réactions

 

Eric Sikora - Entraîneur du Racing club de Lens : « On est en quarts de finale et on va recevoir Bordeaux. C’est une bonne chose. Ça fait un moment que l’on n’était pas arrivé à ce niveau. Même si ça a été compliqué en seconde période, le tout s’est d’être passé. On s’est mis à l’abri rapidement même si c’est Epinal qui a eu la première situation. Sans une sortie de Rudy Riou, on aurait pu être mené. Ensuite, on a senti de la fébrilité à 1-0 et à 2-0.  Il y a eu deux-trois ballons que l’on a mal négociés derrière et ça aurait pu permettre à Epinal de revenir au score. A la mi-temps, quand on a fait le bilan, on avait deux joueurs qui étaient à 50% et deux-trois autres à 75%. On a rapidement perdu Yoann Touzghar et Pierrick Valdivia. On a fait des changements. Et, à la fin du match, Alexandre Coeff et Alaeddine Yahia jouaient sur une jambe. Donc, c’était un peu compliqué mais le principal c’est de se qualifier.  On avait déjà joué lundi à Monaco où on avait dépensé pas mal d’énergie. Ca explique aussi notre deuxième période un peu plus difficile de ce soir. Je suis content d’avoir joué Epinal à Bollaert-Delelis car si ça avait été chez lui, ça aurait été encore plus compliqué. Epinal a joué aussi et nous a posés énormément de problèmes au milieu. Finalement, on ne va pas faire la fine bouche car on fait énormément d’efforts. »

Fabien Tissot - Entraîneur d’Epinal : « On s’est tiré une balle dans le pied tout seul. On a fait deux cadeaux aux Lensois et au bout de vingt minutes c’était compliqué pour nous d’être menés 2-0. Je reste persuadé qu’il y avait moyen de faire mieux. Peut-être que certains joueurs avaient déjà joué le match dans leur tête. On n’a pas lâché et les Lensois ont joué plus décontracté et à un rythme moins soutenu que le nôtre. On a eu quelques situations que l’on aurait dû mieux exploiter. On doit être plus altruiste. Si on avait eu le bonheur de revenir à 2-1 à quelques minutes de la fin, on aurait peut-être donné des sueurs froides à cette équipe lensoise mais ça n’a pas été le cas. C’est la première fois qu’Epinal atteint les 8es de finale. Ça a été une belle épopée ! Je souhaite à Lens d’aller le plus loin possible et pourquoi pas gagner la Coupe de France.

La communion après la rencontre, c’est le football que l’on aime ! Nos supporters ont fait le déplacement. Leur soutien nous a faits chaud au cœur ! On aurait bien sûr préféré leur donner une qualification. Mais c’est le football. A Bollaert-Delelis, l’ambiance est différente de chez nous car le public lensois pousse derrière. Ça peut être impressionnant ! »

Wylan Cyprien - Joueur du Racing club de Lens : « Ce n’était pas facile car Epinal avait déjà sorti Lyon et Nantes. Le coach nous avait donnés des consignes précises : rester en place, jouer et respecter l’adversaire. C’est ce que l’on a fait et ça a payé avec la qualification. La Coupe de France est un objectif supplémentaire, une belle aventure à vivre et ça permet de redonner le sourire aux supporters.

Dans le milieu à trois, il y a Jérôme Le Moigne - posté devant la défense - et Pierrick Valdivia et moi-même qui animons le jeu et apportons vers l’avant, tout en gardant l’équilibre avec Jérôme. C’est un atout d’être entouré de tant d’expériences. A leurs côtés, ça me permet de faire de bons débuts. Personnellement, je peux toujours mieux faire mais, dans l’ensemble, ça a été. Je n’ai pas perdu trop de ballons, j’ai essayé d’aller plus souvent vers l’avant et  j’ai fait ce que le coach m’avait demandé de faire. 

En quarts de finale, on va jouer contre Bordeaux. C’est une équipe comme les autres. On ne va pas dire qu’on est au-dessus d’elle mais elle est largement à notre portée. En plus, ça se jouera à la maison et on sera soutenu par un public magnifique ! Il n’y a pas de raison que ça ne passe pas ! »

HOMME DU MATCH

  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC

STATS ÉQUIPE

6 Derniers matchs

P N N P N P

Répartition des buts

64 buts marqués
65 buts encaissés

Graphique des victoires

DERNIERS MATCHS

CLASSEMENTS

RANG EQUIPE POINTS JOURNEE GAGNE NUL PERDU BP BC DIFF
1 AS Monaco FC 76 38 21 13 4 64 33 +31
2 EA Guingamp 70 38 20 10 8 63 38 +25
3 FC Nantes 69 38 19 12 7 54 29 +25
4 SM Caen  63 38 17 12 9 48 28 +20
5 Angers SCO 61 38 17 10 11 52 39 +13
6 Le Havre AC 59 38 16 11 11 52 47 +5
7 Dijon FCO  59 38 15 14 9 52 49 +3
8 Nîmes Olympique  58 38 17 7 14 52 42 +10
9 AJ Auxerre  49 38 13 10 15 51 53 -2
10 Tours FC 49 38 12 13 13 40 49 -9
11 AC Arles-Avignon 46 38 10 16 12 36 48 -12
12 RC Lens 45 38 9 18 11 39 53 -14
13 FC Istres OP 43 38 11 10 17 38 45 -7
14 Clermont FA 43 38 9 16 13 33 47 -14
15 Chamois Niortais FC  42 38 8 18 12 39 42 -3
16 LB Châteauroux 42 38 8 18 12 43 47 -4
17 Stade lavallois MFC 42 38 10 12 16 47 54 -7
18 Le Mans FC 40 38 11 7 20 39 62 -23
19 CS Sedan 31 38 6 13 19 41 58 -17
20 GFC Ajaccio  25 38 6 10 22 34 54 -20
gardiens
Gardien
Gardien
défenseurs
milieux
Milieu gauche
Milieu défensif
Milieu centre
Milieu centre
Milieu gauche
Milieu centre
Milieu offensif droit
attaquants
Attaquant
Attaquant
Attaquant
Attaquant
Autre
Défenseur centre
Défenseur centre
Défenseur centre
Défenseur centre
Dirigeants
Entraineur
Entraineur
Autre dirigeant
Autre dirigeant

RENDEZ-VOUS

NC
NC

LIEU DU MATCH

PHOTOS

Commentaires

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 1 Président
  • 3 Dirigeants
  • 6 Joueurs
  • 47 Supporters
+