RC LENS : site officiel du club de foot de AVION - footeo

COUPE DE FRANCE
3
0
18 novembre 2012 14:30
Fc Les Lilas
  • Ensoleillé
  • Sec
  • Faible
2 min
But marqué
David passe le portier avant de glisser le ballon dans un angle fermé. Un défenseur accompagne le cuir dans le but.
Passe décisive
4 min
But marqué
d'une frappe à l'entrée de la surface
25 min
But marqué
il marque d'une frappe aux 20m
Passe décisive
Servi dans l'axe
59 min
Remplacement
Tactique
70 min
Remplacement
Tactique
76 min
Remplacement
Tactique
85 min
Carton jaune
14:30 - 18 novembre 2012
Arbitre Central
LUCAS PHILIPPE
Arbitre(s) assistant(s) COURBET BASTIEN PETIT BORIS
NC

 

Coupe de France : Eric Sikora commente le tirage au sort

Suite au tirage au sort du 7e tour de la coupe de France, les Sang et Or savent maintenant qu'ils affronteront, le 17 ou 18 novembre, Les Lilas, équipe de DH. Le coach lensois Eric Sikora commente...
Réaction

Eric Sikora - Entraîneur du Racing club de Lens : « Il faudra être bien préparé et respecter cette équipe de DH comme on le doit pour ne pas se faire surprendre. Si on est appliqué et que l’on conserve nos valeurs, ça passera. Mais si on croit que ça va être facile et que l’on va gagner avant de jouer, on sera la risée dès le premier tour. On joue chez eux où ils voudront taper Lens, équipe de Ligue 2. Ils feront tout pour nous mettre en difficulté. Ces dernières années, en coupe de France, on s’est souvent fait sortir par des équipes de niveau en dessous. C’est pour cela que l’on devra être vigilants et faire ce qu’il faut lors de ce match pour se mettre à l’abri rapidement. »

 

Les Lilas - Lens : Avec sérieux !

Echaudé par les expériences passées, c'est un Racing parfaitement concentré sur son sujet qui a passé sans encombre son premier tour de coupe de France en s'imposant trois buts à zéro, ce dimanche après-midi, face aux amateurs des Lilas (DH), et ce grâce à un doublé de Pollet et une réalisation de N'Diaye en première période.
Compte-rendu

Pour son entrée en lice dans cette compétition, Eric Sikora avait choisi de titulariser certains éléments de son groupe en manque de temps de jeu. Au coup d'envoi, le onze lensois était le suivant : Riou dans les buts, Coeff et Yahia en défense centrale, Fradj et Bergdich sur les flancs, Le Moigne, Mugrabi et Valdivia en milieu de terrain, Baal et N'Diaye sur les côtés, et Pollet à la pointe de l'attaque.


David Pollet en briseur de rêves franciliens

Evoluant officiellement à l'extérieur, les Sang et Or arboraient une tenue bleu marine à leur entrée sur la pelouse de Bollaert-Delelis dont les travées, loin d'avoir fait le plein (3606 spectateurs), assuraient néanmoins une belle ambiance. Des chants qui allaient être rapidement récompensés. La rencontre avait à peine débuté que, lancé par Valdivia, Pollet s'en allait battre le portier adverse dans un angle fermé, un de ses défenseurs ne parvenant qu'à accompagner le cuir dans ses filets (0-1, 2e). Peu après l'engagement, le Racing remettait le couvert avec une frappe de N'Diaye, à l'entrée de la surface, faisant mouche (0-2, 4e). Moins de cinq minutes après le coup d'envoi, la messe semblait déjà être dite pour des Lilasiens qui n'eurent guère eu le temps de goûter au charme de l'enceinte lensoise.


Démé N'Diaye dans les bras de l'autre buteur

Si ce n'est une tête sur coup franc de Diyazaya, manquant de peu le cadre (20e), le club francilien ne parvenait pas à s'opposer à une large domination artésienne qui se concrétisait logiquement par un troisième but avant la demi-heure de jeu. Servi dans l'axe, à vingt mètres, par N'Diaye, Pollet s'offrait un doublé, d'un tir qui ne laissait pas la moindre chance à Diawara (0-3, 25e). L'attaquant belge n'était pas loin du triplé sur une nouvelle frappe rasant le cadre (28e). Toujours aussi supérieur dans le jeu, le Racing atteignait la pause sur ce score, non sans que Valdivia, à son tour, ne manque de peu la cible sur un coup franc consécutif à une faute de main du gardien francilien en dehors de sa surface, et sanctionnée d'un simple avertissement (45e).


Duel aérien pour Pierrick Valdivia

La domination nordiste se poursuivait en seconde période. Les offensives manquant toutefois de percussion, le coach lensois faisait entrer Plumain, à l'heure de jeu, en remplacement de Bergdich, Baal descendant d'un cran (59e). Le jeune attaquant ne tardait pas à se signaler en enroulant une frappe qui obligeait Diawara à concéder le corner (64e). Puis c'était au tour de Pollet d'apporter le danger, le gardien parvenant à remporter son duel face à l'avant-centre (68e) qui laissait, peu après, sa place à Leghait (70e). Mugrabi, très à l'aise dans l'entrejeu artésien, s'essayait au coup franc mais voyait son envoi passer juste au-dessus de la transversale (71e). Lens procédait à son dernier changement avec l'entrée de Rogie pour N'Diaye (76e).


Julien Leghait bat Diawara mais ne trouve pas le cadre

Dans le dernier quart d'heure, le Racing s'offrait encore quelques occasions d'alourdir la marque mais ni Leghait – raid dans la défense suivi d'un tir hors cadre (81e) – ni Mugrabi – reprise au-dessus de la barre (90e) – n'y parvenaient. Le dernier mot revenait à Plumain qui, après une première tentative contrée de Leghait, voyait sa frappe renvoyée sur sa ligne par un défenseur (92e). Mais peu importait pour Lens qui venait de passer l'écueil – rendu modeste par le sérieux de son jeu –, et qui pouvait sereinement porter son regard vers le championnat. Une compétition qui reprendra ses droits dès vendredi avec un déplacement dans le Gard, face à Nîmes.


Mission accomplie !

Réactions

Eric Sikora - Entraîneur du Racing club de Lens : « On a pris ce match comme il le fallait. On a vu hier que les clubs de Ligue 2 avaient eu des difficultés contre des DH. On a vécu cela il y a quelques années contre Arras où on s’est fait éliminer lors des penalties et face à Sannois Saint-Gratien où on perd 2-1 alors que l’on menait 1-0. On s’était dit d’attaquer ce match comme une rencontre de Ligue 2. On est allé chercher nos adversaires et on a mis de l’intensité. C’est ce que l’on a réussi à faire lors des cinq premières minutes de jeu en inscrivant deux buts. Après, c’est beaucoup plus facile. On marque ce troisième but et, à 3-0 à la mi-temps, le match est plié. Ce que je regrette c’est qu’en seconde période, même si on a eu six-sept occasions de buts, on n’a pas réussi à en mettre une seule au fond. Il y a des choses qui ne m’ont pas plu. Par moment, je me suis ennuyé lors de cette seconde période. Quand on fait le boulot en première période, on revient parfois en seconde période sans faire les efforts nécessaires. Mais, ce qui est inquiétant, c’est que sur coups de pied arrêtés on ne soit pas au marquage, que sur un corner pour nous on soit à deux contre deux derrière… Mais voilà on est qualifié et on ne passe pas à la trappe.

Firas Mugrabi est plus utile dans le milieu de terrain, où il peut se balader, mettre dans les intervalles et toucher les ballons. On l’a un peu moins vu en seconde période sur le côté, quand il faut mettre de la vitesse et de la percussion. Mais il a fait une bonne entrée. Il a fait ce qu’on lui demandait. Ça met un joueur de plus dans l’effectif pour concurrencer les autres. Je pense qu’il est meilleur derrière l’attaquant, seul ou à deux, car là il peut toucher des ballons, se mettre dans le dos des milieux de terrain, décrocher et être utile. Par contre, sur un côté, quand il faut aller dans les duels, c’est plus compliqué. Il a réussi à tenir le match et s’est battu. C’est l’attitude qu’il faut avoir.

Quant à Dème N’Diaye, il n’avait pas joué depuis un moment. Il était un peu cuit sur la fin, ce qui est logique. Mais il a fait de bonnes choses. Ça fait du bien de trouver un joueur avec cette vitesse, cette percussion et cette frappe. Ça donne d’autres solutions sur le plan offensif.

Bruno Coton-Pelagie - Entraîneur des Lilas : « Je leur avais dit de ne pas perdre de ballon en zone basse, d’être bien concentré et, en cas de problème, de jouer deux lignes plus haut. Ils ont fait tout le contraire et ce sont compliqués la vie. Je pense qu’ils étaient très intimidés par le contexte, ce qui s’explique. Ce n’est pas leur quotidien. L’atmosphère du stade a fait qu’ils ont un peu tenu le rôle de spectateur. Jouer à Bollaert-Delelis, contre Lens, est une belle aventure ! On voulait prendre du plaisir et montrer un visage de qualité dans le jeu et dans le comportement. On s’est rattrapé en seconde période dans le jeu. On a passé un moment assez agréable et mes joueurs se sont bien comportés sur le terrain, avec leurs moyens. Ils ont été ravis par les supporters lensois qui les ont encouragés pendant le match ! »

Dème N’Diaye - Joueur du Racing club de Lens : « Le coach nous avait averti de bien entrer dans le match et c’est ce que l’on a fait au bout de quatre minutes de jeu, en menant 2-0. Ça nous a facilité la rencontre. D’habitude, quand les équipes jouent contre un adversaire de niveau inférieur, elles se relâchent un peu. L’objectif était de marquer le plus de buts, mais on n’a pas su en inscrire en seconde période On n’a pas pris ce match à la légère mais plutôt comme une rencontre de Ligue 2. Je me suis donné à fond pendant 90 minutes, comme mes collègues. On s’est qualifié pour le prochain tour et on s’en félicite. »

HOMME DU MATCH

  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC

STATS ÉQUIPE

6 Derniers matchs

P N N P N P

Répartition des buts

64 buts marqués
65 buts encaissés

Graphique des victoires

DERNIERS MATCHS

CLASSEMENTS

RANG EQUIPE POINTS JOURNEE GAGNE NUL PERDU BP BC DIFF
1 AS Monaco FC 76 38 21 13 4 64 33 +31
2 EA Guingamp 70 38 20 10 8 63 38 +25
3 FC Nantes 69 38 19 12 7 54 29 +25
4 SM Caen  63 38 17 12 9 48 28 +20
5 Angers SCO 61 38 17 10 11 52 39 +13
6 Le Havre AC 59 38 16 11 11 52 47 +5
7 Dijon FCO  59 38 15 14 9 52 49 +3
8 Nîmes Olympique  58 38 17 7 14 52 42 +10
9 AJ Auxerre  49 38 13 10 15 51 53 -2
10 Tours FC 49 38 12 13 13 40 49 -9
11 AC Arles-Avignon 46 38 10 16 12 36 48 -12
12 RC Lens 45 38 9 18 11 39 53 -14
13 FC Istres OP 43 38 11 10 17 38 45 -7
14 Clermont FA 43 38 9 16 13 33 47 -14
15 Chamois Niortais FC  42 38 8 18 12 39 42 -3
16 LB Châteauroux 42 38 8 18 12 43 47 -4
17 Stade lavallois MFC 42 38 10 12 16 47 54 -7
18 Le Mans FC 40 38 11 7 20 39 62 -23
19 CS Sedan 31 38 6 13 19 41 58 -17
20 GFC Ajaccio  25 38 6 10 22 34 54 -20
gardiens
Gardien
Gardien
défenseurs
Défenseur gauche
Défenseur droit
milieux
Milieu gauche
Milieu défensif
Milieu centre
Milieu centre
Milieu offensif centre
attaquants
Attaquant
Attaquant
Autre
Défenseur centre
Défenseur centre
Défenseur centre
Dirigeants
Entraineur
Entraineur
Autre dirigeant
Autre dirigeant
RUDY RIOU
R R
ZAKARYA BERGDICH
Z B
PATRICK FRADJ
P F
LUDOVIC BAAL
L B
JEROME LE MOIGNE
J L
PIERRICK VALDIVIA
P V
FIRAS MUGRABI
F M
DAVID POLLET
D P
DEME N'DIAYE
D N
ALAEDDINE YAHIA
A Y
ALEXANDRE COEFF
A C

REMPLAÇANTS

RENDEZ-VOUS

NC
NC

LIEU DU MATCH

VIDÉO

PHOTOS

Commentaires

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 1 Président
  • 3 Dirigeants
  • 6 Joueurs
  • 47 Supporters
+