RC LENS : site officiel du club de foot de AVION - footeo

Fc Le Mans
Championnat
2
1
24 mai 2013 20:30
7'
Amara BABY
14'
Frédéric THOMAS
  • Ensoleillé
  • Sec
  • Faible
7 min
But encaissé
Amara BABY
14 min
But encaissé
Frédéric THOMAS
Sur pénalty
20 min
Carton jaune
Pour un tacle par derrière
47 min
Remplacement
Tactique
79 min
But marqué
Passe décisive
STADE MMARENA
Pelouse naturelle
20:30 - 24 mai 2013
Arbitre Central
CHAPRON TONY
Arbitre(s) assistant(s) POUPEAU PASCAL BOISDENGHIEN EMMANUEL
NC

Le Mans - Lens : Déception partagée

Amoindri par les blessures de huit titulaires potentiels, le Racing s'est incliné (2-1), ce vendredi soir, face à une formation mancelle néanmoins reléguée à l'issue de cette dernière journée de Ligue 2. Les Sang et Or auront manqué leur début de match, encaissant deux buts dans le premier quart d'heure avant une réaction, trop tardive, leur permettant de réduire la marque par Bela...

Compte-rendu

Avec la moitié de l'équipe à l'infirmerie, c'est un groupe à nouveau très rajeuni qu'Eric Sikora avait emmené dans la Sarthe. Le onze de départ était le suivant : Riou dans les buts, Coeff et Yahia en défense centrale, Démont et Bergdich sur les flancs, Sow, Cyprien et Baal en milieu de terrain, Plumain et Bela sur les ailes, et Leghait, dont c'était la première titularisation, à la pointe de l'attaque.

Malgré un jeu équilibré dans les premières minutes, le sort de la rencontre allait rapidement pencher en faveur des Sarthois. Sur un coup franc des vingt mètres, l'ancien Lensois Omrani adressait une frappe enveloppée dont le rebond, devant la cage, obligeait Riou à repousser le cuir... dans les pieds de Baby qui, à bout portant, ne manquait pas l'occasion d'ouvrir le score (1-0, 7e). Le quart d'heure de jeu n'était pas atteint que Le Mans doublait déjà la marque. Sur un coup franc rapidement joué, Mendes était servi dans le dos de la défense avant de se heurter à la sortie rugueuse du gardien artésien. Le penalty qui s'ensuivait était transformé par Thomas (2-0, 14e).

La réaction lensoise ne tardait pas, Sow expédiant un missile que Janot parvenait à sortir de sa lucarne (16e). Le portier sarthois était encoreà l'ouvrage sur un centre-tir de Baal (18e). Mais Le Mans ne se reposait pas sur ses lauriers, et Cuffaut, de la tête, obligeait Riou à éloigner le danger du bout des gants (21e). Peu à peu, la rencontre perdait de son intensité, le Racing peinant à franchir le rideau défensif adverse, alors que Le Mans limitait ses incursions dans le camp opposé.

Au retour des vestiaires, le coach lensois procédait rapidement au remplacement de Cyprien par Gbamin (47e). Puis Leghait se mettait en évidence, s'infiltrant entre deux défenseurs avant de frapper au-dessus du cadre (48e). De leurs côté, les Manceaux procédaient par de rapides contre-attaques. Sur l'une d'elles, Sanson se présentait seul face à Riou dont la parade préservait le suspense (53e). Mendes, servi dans la profondeur, parvenait, lui, à passer le portier artésien mais sa tentative de redresser la course du ballon se heurtait au retour salvateur de Coeff, sur sa ligne (61e).

Prenant toujours autant de risques défensifs, le Racing continuait d'aller de l'avant, et était enfin récompensé à dix minutes du terme. Sur un centre de Démont, côté droit, Bela, isolé au second poteau, héritait du ballon qu'il prenait le temps de contrôler avant d'ajuster Janot (2-1, 79e) ! Les Sang et Or poursuivaient sur leur lancée, et, sur un nouveau centre de Démont, Yahia et Sow n'étaient pas loin de trouver la faille, Derouard déviant en corner dans la confusion générale (83e).

Puis c'était au tour de Cuffaut d'intercepter in extremis un ballon de but à destination de Plumain (86e). On retrouvait Yahia pour une tête retournée qui manquait d'un rien de lober le gardien, concédant le corner du bout des doigts (88e). Enfin, sur une longue transversale de Sow, Gbamin, idéalement placé, reprenait de la tête... hors cadre (89e). Les derniers efforts artésiens s'avéraient vains. Le Racing terminait la saison sur une défaite que son adversaire, relégué, n'avait guère le cœur à fêter.

Le Mans - Lens : Réaction d'Eric Sikora

Eric Sikora : « C'est toujours dommage de voir une telle équipe descendre, avec un stade comme celui-là et un tel potentiel... Aujourd'hui, en Ligue 2, il est difficile d'évoluer avec des jeunes si l'on ne possède pas quelques tauliers. C'est aussi ce que l'on démontre de notre côté... Concernant ce match, on avait demandé au départ de jouer haut, d'aller chercher les ballons pour les mettre en difficulté. Mais, encore une fois, dès qu'il y a eu une attaque de leur part, on s'est tout de suite retrouvé en difficulté.

Sur les deux buts que l'on prend d'entrée, on retrouve les erreurs commises à Guingamp. Bien qu'on ne soit pas mis en difficulté, on est menés deux à zéro parce qu'on n'est tout simplement pas attentifs. A la mi-temps, on a été obligés de les rebooster, de faire mal dans les paroles adressées à certains joueurs. Il y a eu une réaction. Maintenant, je préférerais que l'on soit en action plutôt qu'en réaction. Mais bon, on a montré un autre visage en seconde mi-temps, même si l'on aurait pu se faire punir en contres. Je pense que si l'on avait joué tout le match comme cette deuxième période, on serait reparti avec les trois points. Mais un match se joue en 90 minutes...

De son côté, Le Mans a joué le match qu'il avait décidé de faire, en étant appliqué, déterminé, agressif, en ressortant les ballons. Nous, nous avons été trop gentils dans les duels, nous avons été trop passifs. En n'anticipant pas, on se met en difficulté. Par moment, nous étions à la limite du ridicule. Il était temps que cette saison se termine, et heureusement que nous sommes allés chercher les points dans la première partie de saison. Heureusement que nous n'étions pas en lutte pour le maintien.

Maintenant, cela n'enlève en rien ce que les joueurs ont réalisé dans cette première partie de saison. C'était un peu plus compliqué dans la deuxième mais l'on progresse aussi comme ça, notamment au niveau des jeunes. Comme je leur ai dit aujourd'hui : on doit avoir un comportement autre que celui que l'on a pu avoir en première mi-temps. »

HOMME DU MATCH

  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC

STATS ÉQUIPE

6 Derniers matchs

P P N N P N

Répartition des buts

64 buts marqués
65 buts encaissés

Graphique des victoires

DERNIERS MATCHS

CLASSEMENTS

RANG EQUIPE POINTS JOURNEE GAGNE NUL PERDU BP BC DIFF
1 AS Monaco FC 76 38 21 13 4 64 33 +31
2 EA Guingamp 70 38 20 10 8 63 38 +25
3 FC Nantes 69 38 19 12 7 54 29 +25
4 SM Caen  63 38 17 12 9 48 28 +20
5 Angers SCO 61 38 17 10 11 52 39 +13
6 Le Havre AC 59 38 16 11 11 52 47 +5
7 Dijon FCO  59 38 15 14 9 52 49 +3
8 Nîmes Olympique  58 38 17 7 14 52 42 +10
9 AJ Auxerre  49 38 13 10 15 51 53 -2
10 Tours FC 49 38 12 13 13 40 49 -9
11 AC Arles-Avignon 46 38 10 16 12 36 48 -12
12 RC Lens 45 38 9 18 11 39 53 -14
13 FC Istres OP 43 38 11 10 17 38 45 -7
14 Clermont FA 43 38 9 16 13 33 47 -14
15 Chamois Niortais FC  42 38 8 18 12 39 42 -3
16 LB Châteauroux 42 38 8 18 12 43 47 -4
17 Stade lavallois MFC 42 38 10 12 16 47 54 -7
18 Le Mans FC 40 38 11 7 20 39 62 -23
19 CS Sedan 31 38 6 13 19 41 58 -17
20 GFC Ajaccio  25 38 6 10 22 34 54 -20
gardiens
Gardien
Gardien
défenseurs
Défenseur droit
Défenseur gauche
Défenseur gauche
milieux
Milieu gauche
Milieu centre
Milieu offensif droit
Milieu offensif centre
attaquants
Attaquant
Attaquant
Autre
Défenseur centre
Défenseur centre
Défenseur centre
Dirigeants
Entraineur
Entraineur
Autre dirigeant
Autre dirigeant

RENDEZ-VOUS

NC
NC

LIEU DU MATCH

PHOTOS

Commentaires

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 1 Président
  • 3 Dirigeants
  • 6 Joueurs
  • 47 Supporters
+