RC LENS : site officiel du club de foot de AVION - footeo

Championnat
1
2
19 avril 2013 14:00
Nimes Olympique
46'
Vincent GRAGNIC
57'
Vincent GRAGNIC
  • Ensoleillé
  • Sec
  • Faible
16 min
Carton jaune
46 min
But encaissé
Vincent GRAGNIC
51 min
Remplacement
Tactique
57 min
But encaissé
Vincent GRAGNIC
65 min
Remplacement
Tactique
91 min
But marqué
14:00 - 19 avril 2013
Arbitre Central
HUSSET OLIVIER
Arbitre(s) assistant(s) HUSSET OLIVIER HUSSET OLIVIER
NC

Lens - Nîmes : La Coupe dans les jambes

Face à des Nîmois toujours en course pour la montée, ce sont des Sang et Or encore diminués et visiblement fatigués après leur match de coupe de France, qui se sont inclinés ce samedi après-midi à Bollaert-Delelis (1-2). Après un doublé de Gragnic, inscrit avant et après la pause, c'est le jeune Guillaume qui a réduit le score pour le Racing dans les arrêts de jeu (1-2).

Compte-rendu

Alors que Bela, blessé au psoas, est venu s'ajouter à la liste des absents comprenant notamment Le Moigne, Valdivia, Touzghar et Yahia, Eric Sikora avait composé le onze suivant : Riou dans les buts, Touré et Coeff en défense centrale, Fradj et Bergdich sur les flancs, Cyprien, Sow et Baal en milieu de terrain, Démont et Nomenjanahary sur les ailes, et Ndiaye à la pointe de l'attaque.

Le coup d'envoi était donné sous le soleil et dans une ambiance toujours aussi chaleureuse malgré des travées, bien sûr, moins garnies que mercredi dernier. Après un début de match timide de la part des deux équipes, le Racing prenait les rênes de la rencontre sans parvenir à réellement inquiéter Merville. Le portier gardois n'était mis en danger qu'au quart d'heure de jeu, sur un centre en retrait de Nomenjanahary pour Ndiaye, intercepté in extremis par un défenseur (13e), et sur un coup franc de Cyprien pour la tête de Coeff, le cuir passant à droite du cadre (14e).


Titularisé sur le flanc droit de la défense, Patrick Fradj est ici au duel avec Nicolas Benezet

Côté nîmois, on évoluait en contres. Sans grande réussite jusque dans les dernières minutes de la première période, et une reprise de Benezet que Riou parvenait à repousser du gant (42e). On retrouvait Benezet, dans les arrêts de jeu, pour un service parfait à destination de Gragnic à l'entrée de la surface. L'attaquant s'infiltrait et s'en allait battre le gardien lensois d'une frappe croisée (0-1, 45e+1). Juste avant la pause !


Le désarroi d'Alexandre Coeff et Rudy Riou

Dès la reprise, le Racing se lançait à l'assaut du but adverse mais, malgré le renfort de Plumain, en remplacement de Démont (51e), la citadelle gardoise demeurait imprenable. Pire, sur une perte de balle en milieu de terrain, Gragnic prenait la défense artésienne à contre-pied, et s'en allait s'offrir un doublé d'un judicieux ballon piqué (0-2, 57e). Le coach lensois tentait alors le tout pour le tout en remplaçant Sow par un attaquant de pointe, Guillaume (65e).


Dème Ndiaye tentant de percer le rideau défensif gardois

Les minutes suivantes voyaient des Sang et Or, volontaires mais manquant de percussion, se heurter au mur nîmois. A l'entrée du dernier quart d'heure, sur un centre de Plumain, Guillaume n'était pourtant pas loin de trouver la faille. Sa déviation du bout du pied trompait Merville mais le ballon roulait au ras du montant (74e). En fin de match, les Crocodiles se procuraient de bonnes opportunités d'alourdir la marque en contre-attaques mais Nouri ne cadrait pas sa frappe, face au but (79e), et perdait ensuite un duel face à Riou (86e).


Première tentative de Baptiste Guillaume, de peu à côté...

Après que Merville ait miraculeusement sorti une tête à bout portant de Ndiaye (87e), on pensait en rester là. C'était sans compter sur la fougue de Guillaume. A la réception d'un ballon en cloche, il tentait et réussissait une demi-volée des seize mètres. La puissance et la précision du tir ne laissait aucune chance au gardien (1-2, 91e). Une belle récompense pour ce grand espoir de la Gaillette mais sans incidence sur le verdict final. Défaits, les Sang et Or auront une semaine pour se refaire une santé et préparer au mieux leur prochain déplacement à Laval.


La seconde occasion sera la bonne pour le jeune attaquant lensois !

Réactions

Découvrez les réactions d'Eric Sikora, Ludovic Baal et Baptiste Guillaume en cliquant ici.

Eric Sikora - Entraîneur du Racing club de Lens : « Quand on prend des buts comme ceux de cet après-midi, tu n’as rien à faire sur le terrain. On savait que ça allait être compliqué car on a laissé beaucoup d’énergie contre Bordeaux mercredi. Face à Nîmes, on a fait une première période cohérente, avec de bonnes choses. Mais quand on prend un but alors qu’on a une touche à 80 mètres de notre but et qu’on se fait contrer, c’est compliqué de prendre des points ou d’espérer quoique ce soit. Et après tu as pris un but casquette... A un moment, il faut apprendre ! C’est une équipe qui est jeune et qui apprend. On a encore fini avec Ange-Freddy Plumain, Wylan Cyprien et Baptiste Guillaume.

On ne va pas se plaindre de l’effectif que l’on a. Il ne faut pas pleurer de ceux qui étaient ou non sur le terrain. Les présents ont tous déjà joué en Ligue 2. On fait avec ce que l’on a c’est tout. On était capable de faire mieux que cela avec ce groupe de 16 joueurs.

On n’avait pas le droit de ternir l’image que l’on avait pu montrer mercredi. On a essayé. Mais ce qui m’énerve c’est de prendre des buts comme ça. Ce n’est pas dans le jeu. C’est ça qui me déçoit. Il y a eu une débauche d’énergie, mais pour rien à la fin. Concernant la motivation, il y a aussi une saison à préparer. Peut-être que des joueurs ont envie de gagner leur place, et vont se montrer. Je pense aux jeunes. Ça peut aussi motiver ceux qui pensaient être intouchables à un moment. Le problème aujourd’hui, c’est qu’il n’y a pas de concurrence car on a un groupe limité. Ça peut expliquer certaines carences. Quand on est professionnel et entraîneur, on se doit donner son maximum jusqu’au bout.

On n’est toujours pas sauvé mathématiquement. Ça fait un moment que l’on court après les points qui nous manquent mais on a du mal à les prendre. On voulait finir avec au moins trois victoires. La semaine prochaine, on se déplace à Laval et ça va être compliqué parce qu’ils jouent pour ne pas descendre. On va y aller avec de l’envie, en étant ambitieux et en essayant d’arrêter cette spirale de défaites et de matchs nuls.

[Ndlr, concernant Baptiste Guillaume] Quand tu as 17 ans, que tu rentres sur la pelouse de Bollaert-Delelis et que tu marques, ça peut aider énormément au niveau de la confiance. Il faut qu’il continue à travailler, sans s’enflammer et sans s’éparpiller. Mais je pense que c’est un gamin qui a la tête sur les épaules, avec des parents qui lui ont inculqué une éducation. Son père était footballeur donc à ce niveau-là il n’y aura pas de problème. Face à Nîmes, il a démontré qu’il était capable de rentrer, de faire des courses et d’aller au duel. Il a été récompensé par un but. C’est bien pour lui et ça montre que quand on fait les efforts, on est souvent récompensé. »

Victor Zvunka - Entraîneur de Nîmes : « Ces dernières semaines, on a laissé échapper des matchs que l’on avait bien en main. Le fait de gagner cet après-midi nous fait regretter les points que l’on a laissés filer. Mais les joueurs ont fait le match que j’attendais d’eux. Ils ont été présents et ont bien joué au ballon. On a marqué les buts au moment où il le fallait, face à une équipe de Lens qui a joué très récemment un match de Coupe de France. On leur a mis un coup derrière la tête en fin de première période et en début de seconde. Ensuite il fallait tenir pour ne pas prendre de but, ce que l’on a su faire jusqu’à la 92e minute de jeu. Sur l’ensemble du match, la victoire est amplement méritée ! »

Baptiste Guillaume - Joueur du Racing club de Lens : « Cet après-midi, j’ai inscrit mon premier but à Bollaert-Delelis, ça me fait énormément de bien. Mais c’est plus une satisfaction personnelle que collective. J’aurais aimé que ça puisse faire gagner l’équipe, mais ça sera pour une prochaine fois. Avec le match de mercredi, mentalement et physiquement, on était un peu fatigué. En première période, on est arrivé à canaliser Nîmes. On a eu quelques occasions mais aussi un manque de réussite. En seconde période, on a manqué de fraîcheur physique et du coup les Nîmois ont pu procéder par contres. C’est un peu normal quand on joue deux jours auparavant. C’est ce qui a fait la différence aujourd’hui. On était à 0-2, et si j’avais marqué avant le contexte aurait été différent. Mais avec des « si » on fait pas mal de choses…

Sur mon but, je voulais partir à l’opposé mais j’ai vu qu’Alexandre Coeff la mise de l’autre côté. Un attaquant ne se pose pas de question donc j’ai essayé de reprendre directement la balle, qui rentre dedans.
Ça me fait énormément plaisir d’être dans le groupe professionnel. Je prends le temps de jeu que l’on me donne. Je me dis que si j’arrive à marquer en U19 nationaux et en CFA, pourquoi pas en pro. Et c’est arrivé aujourd’hui. J’espère que ce n’est que le début ! C’est plus compliqué de marquer en pros car ça joue beaucoup plus rapidement.

Je suis allé voir les supporters lensois car j’essaye d’être reconnaissant. Ils sont toujours là pour nous encourager, donc c’est ma façon de les remercier. »

HOMME DU MATCH

  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC

STATS ÉQUIPE

6 Derniers matchs

P N N P N P

Répartition des buts

64 buts marqués
65 buts encaissés

Graphique des victoires

DERNIERS MATCHS

CLASSEMENTS

RANG EQUIPE POINTS JOURNEE GAGNE NUL PERDU BP BC DIFF
1 AS Monaco FC 76 38 21 13 4 64 33 +31
2 EA Guingamp 70 38 20 10 8 63 38 +25
3 FC Nantes 69 38 19 12 7 54 29 +25
4 SM Caen  63 38 17 12 9 48 28 +20
5 Angers SCO 61 38 17 10 11 52 39 +13
6 Le Havre AC 59 38 16 11 11 52 47 +5
7 Dijon FCO  59 38 15 14 9 52 49 +3
8 Nîmes Olympique  58 38 17 7 14 52 42 +10
9 AJ Auxerre  49 38 13 10 15 51 53 -2
10 Tours FC 49 38 12 13 13 40 49 -9
11 AC Arles-Avignon 46 38 10 16 12 36 48 -12
12 RC Lens 45 38 9 18 11 39 53 -14
13 FC Istres OP 43 38 11 10 17 38 45 -7
14 Clermont FA 43 38 9 16 13 33 47 -14
15 Chamois Niortais FC  42 38 8 18 12 39 42 -3
16 LB Châteauroux 42 38 8 18 12 43 47 -4
17 Stade lavallois MFC 42 38 10 12 16 47 54 -7
18 Le Mans FC 40 38 11 7 20 39 62 -23
19 CS Sedan 31 38 6 13 19 41 58 -17
20 GFC Ajaccio  25 38 6 10 22 34 54 -20
gardiens
Gardien
Gardien
défenseurs
Défenseur droit
Défenseur gauche
Défenseur droit
milieux
Milieu gauche
Milieu centre
Milieu gauche
Milieu offensif droit
Milieu offensif centre
attaquants
Attaquant
Autre
Défenseur centre
Défenseur centre
Défenseur centre
Dirigeants
Entraineur
Entraineur
Autre dirigeant
Autre dirigeant

RENDEZ-VOUS

NC
NC

LIEU DU MATCH

PHOTOS

Commentaires

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 1 Président
  • 3 Dirigeants
  • 6 Joueurs
  • 47 Supporters
+