RC LENS : site officiel du club de foot de AVION - footeo

Championnat
2
0
1 février 2013 18:45
Gfc Ajaccio
  • Ensoleillé
  • Sec
  • Faible
10 min
Carton jaune
46 min
But marqué
Penalty – Pied droit
72 min
Remplacement
Tactique
75 min
Carton jaune
82 min
Remplacement
Tactique
89 min
But marqué
18:45 - 1 février 2013
Arbitre Central
FALCONE DIDIER
Arbitre(s) assistant(s) DURUSSEL DAVID GERBAUD REGIS
NC

Lens - GFC Ajaccio : Bollaert renoue avec les trois points !

Le Racing a renoué avec la victoire en championnat, ce vendredi soir, face à Ajaccio (2-0). Un succès obtenu face à des Corses volontaires et accrocheurs mais réduits à dix peu avant la pause, concédant dans le même temps un penalty transformé par Valdivia. Et c'est ce même joueur qui, en fin de match, libérait Bollaert en s'offrant un doublé !
Compte-rendu

Pour ce retour sur ses terres après trois déplacements consécutifs, Eric Sikora avait sélectionné le onze suivant : Riou dans les buts, Coeff et Yahia en défense centrale, Démont et Bergdich – de retour de la CAN – sur les flancs, Le Moigne, Baal et Valdivia en milieu de terrain, Bela et Nomenjanahary sur les côtés, et Touzghar à la pointe de l'attaque.


Jérémie Bela, très en vue sur son flanc droit

Si dès le coup d'envoi, le Racing se lançait à l'assaut du but corse, obtenant deux corners, coup sur coup (2e), le Gazélec ne tardait pas à démontrer quelques velléités en contre-attaques. Le scénario était attendu. Face à des Ajacciens repliés en défense, les Sang et Or s'escrimaient à trouver la faille, non sans s'exposer aux rapides offensives adverses. Au cours de ce siège en règle, c'est Bela qui, sur son aile droite, faisait preuve des meilleures dispositions. Chipant le ballon à Davidas, il centrait au cordeau pour Touzghar qui ne parvenait qu'à dévier la course du ballon (14e). Bela se distinguait à nouveau sur une frappe lointaine dont la puissance obligeait M'Bolhi à claquer le cuir en corner (32e).

Alors que la pause approchait à grands pas, et que Lens peinait à se défaire de la nasse ajaccienne, Bergdich parvenait à trouver Touzghar dans la surface mais ce dernier était aussitôt ceinturé par Romey (45e). La sanction était immédiate : expulsion du défenseur et penalty pour Lens, que Valdivia transformait en prenant le portier à contre-pied (1-0, 45e+1) ! Alors que l'arbitre sifflait le retour aux vestiaires, les esprits s'échauffaient sur la pelouse, et tout particulièrement du côté du banc corse.


Ouverture du score signée Pierrick Valdivia sur penalty

Le calme revenu, la seconde mi-temps pouvait débuter avec des Sang et Or qui comptaient bien profiter de leur avantage numérique. C'est ainsi que Valdivia servait Touzghar dont la reprise de la tête rasait le montant (47e). Puis, après un bon travail côté gauche, c'est Nomenjanahary qui décalait Bergdich dans la surface. Sa frappe était malheureusement un peu trop croisée (48e). Le Gazélec se reprenait peu à peu mais n'était pas loin de craquer sur un coup franc de Valdivia, repris de la tête par Coeff. M'Bolhi, laissé seul face à trois Lensois, était à la parade (60e).

Après avoir laissé passer l'orage, Ajaccio tentait de profiter de la baisse de régime de son adversaire. Et il n'était pas loin d'y parvenir sur une tentative de Poggi, depuis l'angle de la surface, renvoyée par le poteau de Riou (70e) ! L'avertissement était sans frais mais incitait le coach lensois à mettre du sang neuf dans son moteur : Ndiaye remplaçait Baal (72e). La réaction des Sang et Or prenait la forme d'un missile de Le Moigne puis d'une frappe toute aussi puissante de Valdivia, les deux actions se terminant en corner avec, pour le premier, une claquette du gardien (72e), et pour le second, la déviation d'un défenseur (73e). Ne menant que d'un but à l'entrée du dernier quart d'heure, le Racing se mettait à hésiter entre postures défensive et offensive. Alors que le Gazélec retrouvait sa combativité, l'inquiétude gagnait les travées de Bollaert.


Le double buteur lensois est allongé mais c'est le Gazélec qui met un genou à terre

Fort heureusement, la formation artésienne – au sein de laquelle Cyprien avait remplacé Nomenjanahary (82e) – décidait de remettre un dernier coup d'accélérateur, avec, tout d'abord, une tentative lointaine de Valdivia qui, déviée par un défenseur, retombait juste derrière la lucarne (86e). Puis, servi par Bela devant le but, Ndiaye taclait le cuir qui, incroyablement, passait au-dessus du cadre (88e). Enfin, Ndiaye combinait, côté gauche, avec Touzghar avant de trouver Valdivia dans la surface, ce dernier délivrant les siens d'un maître tir croisé (2-0, 89e) ! Dans les arrêts de jeu, à la réception d'un coup franc, Yahia manquait de peu d'alourdir la marque (93e). Mais peu importait : Lens tenait enfin ses trois points. Trois points que les Sang et Or avaient promis à leurs supporters au soir de leur défaite à Dijon. Ils ont tenu parole !


Communion d'après match avec les supporters 

Lens - Gazélec Ajaccio : Réactions

 

Eric Sikora - Entraîneur du Racing club de Lens : « Concernant l’altercation, c’est parti sur un duel entre Pierrick Valdivia et Anthony Colinet, comme il y en a beaucoup dans le football. Comme Ajaccio a considéré qu’il y avait une injustice sur le penalty, c’est tout de suite un peu parti en brioche. Il y a pas mal de monde autour de l’incident dont des gens qui sont entrés sur le terrain. L’arbitre a vu ce qu’il s’était passé et que la faute avait été amplifiée par Anthony Colinet. Ensuite, c’est entré dans l’ordre. A la mi-temps, l’arbitre nous a demandés de venir avec Jérôme Le Moigne ainsi que le coach et le capitaine d’Ajaccio. Il nous a dit qu’il fallait penser à jouer et donner une autre image. C’est ce que l’on a fait.

J’ai bien aimé la première période. On a essayé d’aller sur les côtés et de percuter. Il y a eu quelques centres intéressants. On essaye d’aller de l’avant mais c’est difficile de manœuvrera face à un bloc qui ne sort pas beaucoup, avec cinq défenseurs et des milieux. Il faut jouer juste et aller vite mais ce n’est pas toujours évident. Mais au moins il y avait les intentions. Après, le penalty est saturé. C’est le règlement. C’est sûr qu’il y a la double sanction. On en parle toujours. En seconde période, on a affiché moins de maîtrise alors que l’on était à 11 contre 10. On s’est mis dans la difficulté tout seul. On a commencé à faire des gestes que l’on n’a pas vus en seconde période. On a joué un peu trop de façon latérale et on a écarté un peu moins. La meilleure situation, c’est Ajaccio qui l’a en frappant sur le poteau alors qu’ils sont un de moins. Il aurait fallu avoir le même état d’esprit en première période. On a voulu précipiter les choses et jouer directement. A la mi-temps, on avait dit de rester haut, de patienter, de faire tourner mais ça n’a pas été fait. On a eu un manque de lucidité en seconde période mais c’était notre quatrième match en quinze jours. Avec la fatigue, il nous a manqués ce dixième pour donner le ballon juste ou faire le bon déplacement. Même en étant à un joueur de plus, on a connu des difficultés.

Mais on gagne 2-0 et ça fait longtemps que ça n’était pas arrivé. C’est une bonne soirée. C’est peut-être le match le moins réussi sur le plan du jeu par rapport à ce que l’on a démontré sur les matchs précédents mais c’est celui que l’on gagne. Dans le football, il n’y a parfois rien de logique. On a eu ce mérite d’aller chercher les points même si ce n’était pas évident. »

Jean-Michel Cavalli - Entraîneur du GFC Ajaccio : « Ce soir, le meilleur tacticien du match a été monsieur Falcone, arbitre de la rencontre, qui a bien construit son match. Il a sifflé un penalty mais il peut me raconter ce qu’il veut, il peut me dire qu’il y a faute mais je peux lui prouver qu’il y a faute avant. Il nous a laminés en nous faisant jouer à dix car il sentait que ça allait être compliqué. Ensuite, on fait une seconde période avec du courage. Mais il est évident que lorsque l’on joue à dix et que l’on court derrière un but, c’est compliqué. On a une fois la balle de l’égalisation mais on ne sait pas finir parce que l’on est fatigué. C’est lui qui nous a mis le match à l’envers ! Dans ma carrière, j’ai eu pas mal d’antécédents avec Monsieur Falcone et ce soir ça continue. Ce sont des faits, je ne m’imagine pas les choses ! On savait que Lens avait joué lundi, donc ça ne m’intéressait pas de venir me découvrir ici. Je ne voulais pas non plus que Lens manipule le jeu. Donc à 30 mètres on avait décidé de sortir sur le porteur du ballon, ce que l’on a réussi à faire car les Lensois n’ont pratiquement pas eu d’occasions nettes. On avait bien fait notre jeu mais Monsieur Falcone a été plus fort que nous. Si on avait été onze peut-être que cette balle sur le poteau rentrait, car on aurait eu un peu moins de fatigue et plus de lucidité. »

HOMME DU MATCH

  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC

STATS ÉQUIPE

6 Derniers matchs

P N N P N P

Répartition des buts

64 buts marqués
65 buts encaissés

Graphique des victoires

DERNIERS MATCHS

CLASSEMENTS

RANG EQUIPE POINTS JOURNEE GAGNE NUL PERDU BP BC DIFF
1 AS Monaco FC 76 38 21 13 4 64 33 +31
2 EA Guingamp 70 38 20 10 8 63 38 +25
3 FC Nantes 69 38 19 12 7 54 29 +25
4 SM Caen  63 38 17 12 9 48 28 +20
5 Angers SCO 61 38 17 10 11 52 39 +13
6 Le Havre AC 59 38 16 11 11 52 47 +5
7 Dijon FCO  59 38 15 14 9 52 49 +3
8 Nîmes Olympique  58 38 17 7 14 52 42 +10
9 AJ Auxerre  49 38 13 10 15 51 53 -2
10 Tours FC 49 38 12 13 13 40 49 -9
11 AC Arles-Avignon 46 38 10 16 12 36 48 -12
12 RC Lens 45 38 9 18 11 39 53 -14
13 FC Istres OP 43 38 11 10 17 38 45 -7
14 Clermont FA 43 38 9 16 13 33 47 -14
15 Chamois Niortais FC  42 38 8 18 12 39 42 -3
16 LB Châteauroux 42 38 8 18 12 43 47 -4
17 Stade lavallois MFC 42 38 10 12 16 47 54 -7
18 Le Mans FC 40 38 11 7 20 39 62 -23
19 CS Sedan 31 38 6 13 19 41 58 -17
20 GFC Ajaccio  25 38 6 10 22 34 54 -20
gardiens
Gardien
Gardien
défenseurs
Défenseur droit
Défenseur gauche
milieux
Milieu gauche
Milieu défensif
Milieu centre
Milieu gauche
Milieu offensif droit
attaquants
Attaquant
Attaquant
Attaquant
Autre
Défenseur centre
Défenseur centre
Défenseur centre
Dirigeants
Entraineur
Entraineur
Autre dirigeant
Autre dirigeant
RUDY RIOU
R R
YOHAN DEMONT
Y D
ZAKARYA BERGDICH
Z B
LUDOVIC BAAL
L B
JEROME LE MOIGNE
J L
PIERRICK VALDIVIA
P V
LALAINA NOMENJANAHARY
L N
YOANN TOUZGHAR
Y T
JEREMIE BELA
J B
ALAEDDINE YAHIA
A Y
ALEXANDRE COEFF
A C

REMPLAÇANTS

RENDEZ-VOUS

NC
NC

LIEU DU MATCH

VIDÉO

PHOTOS

Commentaires

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 1 Président
  • 3 Dirigeants
  • 6 Joueurs
  • 47 Supporters
+