RC LENS : site officiel du club de foot de AVION - footeo

Fc Nantes
Championnat
4
0
29 septembre 2012 14:00
14'
Yohan EUDELINE
36'
Filip DJORDJEVIC
64'
Filip DJORDJEVIC
89'
Serge GAKPE
2 1
  • Ensoleillé
  • Sec
  • Faible
9 min
Carton jaune
pour un pied haut
14 min
But encaissé
Yohan EUDELINE
Sur un centre, côté gauche, de Djordjevic repris par Gapke, Riou parvient à renvoyer au ras du poteau. Le ballon, repris par Djordjevic, sans doute en position de hors-jeu, revient sur Eudeline qui marque devant le but vide
36 min
But encaissé
Filip DJORDJEVIC
Raid de Bessat, côté gauche. Dans la surface, Coeff tente de lui chiper le ballon mais sert malencontreusement Djordjevic qui, face au but, fusille le gardien lensois
43 min
Carton jaune
Grosse faute
46 min
Remplacement
Tactique
Remplacement
Tactique
Carton rouge
Accroché irrégulièrement par Deaux (qui prend un avertissement), le gaucher artésien s'essuie les pieds sur son adversaire. Un nouveau cauchemar...
64 min
But encaissé
Filip DJORDJEVIC
Corner Tiré par Trebel. Riou renvoie aux poings. La défense peine à se dégager, et Riou doit encore s'employer sur une puissante frappe des vingt mètres. Malheureusement, le ballon revient dans les pieds de Djordjevic qui, à la limite du hors-jeu
89 min
But encaissé
Serge GAKPE
Quatrième but nantais... Sur une perte de balle lensoise en milieu de terrain, Gapke récupère le cuir et l'expédie, des 25m, sous la transversale de Rudy Riou
Stade La Beaujoire-Louis-Fonteneau
Pelouse naturelle
14:00 - 29 septembre 2012
Arbitre Central
CHAPRON TONY
Arbitre(s) assistant(s) GRINGORE CYRIL HARCHAY FREDJI
NC

Nantes - Lens : Pas de miracle à la Beaujoire

Pour son arrivée à la tête de l'équipe première, Eric Sikora n'aura guère été gâté, ce samedi, avec une lourde défaite (4-0) à la Beaujoire, deux buts étant inscrits dans chaque mi-temps par les Canaris face à des Lensois réduits à dix juste avant la pause, suite à l'expulsion de Ludovic Baal. Alors qu'un point sépare encore le Racing de la zone rouge, un énorme chantier s'ouvre pour le nouveau coach artésien.

Compte-rendu

En l'absence de N'Diaye et Mugrabi, tous deux à l'infirmerie, et de Touré, suspendu, la première composition d'équipe d'Eric Sikora était la suivante : Riou dans les buts, Coeff et Yahia en défense centrale, Démont et Bergdich sur les flancs, Le Moigne, Sow et Ducasse en milieu de terrain, Touzghar et Baal sur les ailes, et Pollet à la pointe de l'attaque.

Malgré une bonne entame de match où, à défaut de tirs au but, les coups francs et corners se multipliaient pour des Sang et Or, maîtres du ballon, c'est Nantes qui, au quart d'heure de jeu et sur sa première véritable occasion, parvenait à ouvrir le score. Sur un centre de Djordjevic, côté gauche, repris plein axe par Gapke, Riou parvenait à se détendre pour, au ras du poteau, repousser l'envoi. Malheureusement, Djordjevic, sans doute hors-jeu, récupérait et servait Eudeline qui, face au but vide, n'avait plus qu'à pousser la balle (1-0, 14e). Le Racing réagissait avec une reprise de volée de Pollet sur laquelle Riou – prénommé Rémy, l'homonyme nantais – s'interposait (16e). Puis c'était Ducasse qui tentait un lob passant au-dessus du cadre (18e). Les Nantais n'étaient pas en reste avec une frappe de Gapke, facilement captée par le gardien lensois (24e), et une tentative d'Eudeline contrée par la défense (34e).

Alors que tout semblait encore possible pour le Racing, Nantes parvenait à profiter de la fébrilité défensive artésienne pour doubler la marque. A l'issue d'un raid de Bessat, côté gauche, Coeff, dans la surface, parvenait à chiper le ballon mais servait malencontreusement Djordjevic qui, face au but, ne laissait aucune chance au gardien lensois (2-0, 36e). Les choses s'engageaient très mal pour les hommes d'Eric Sikora, et les dernières minutes avant la pause n'arrangeaient guère les affaires lensoises, Le Moigne se blessant aux adducteurs (44e) avant que Baal, auteur d'un mauvais geste sur Deaux, ne se fasse expulser (45e+1).

A la reprise, Valdivia remplaçait son équipier blessé tandis que Diakité était lancé dans le bain en lieu et place de Pollet. Si les Sang et Or ne baissaient pas les bras, ils peinaient à se montrer dangereux. Tout juste pouvait-on signaler une reprise trop molle de Valdivia sur un coup franc de Ducasse (47e) et une déviation contrée de Touzghar sur un centre de Sow (51e). En supériorité numérique, les Canaris prenaient un net ascendant sur le jeu : reprise de Bessat contrée par Sow (47e), tête de Djordjevic juste au-dessus de la barre (50e), et tentatives lointaines de Deaux (58e) et Gapke (61e) captées par Riou. Sur un corner mal renvoyé par la défense artésienne, Eudeline expédiait un missile des vingt mètres. Le portier lensois ne pouvait que repousser l'envoi dans les pieds de Djordjevic qui s'offrait le doublé (3-0, 64e).

Sonné, le Racing n'était pas loin d'encaisser rapidement un quatrième but, Riou réussissant à intervenir dans les pieds de Gapke (71e). En face, le match devenait facile. Trop facile même pour le gardien nantais qui n'assurait pas une passe, avant de se reprendre sur l'interception et la frappe de Touzghar (75e). Le dernier quart d'heure était un calvaire pour les Sang et Or. Nantes ne relâchait pas sa pression avec notamment un tir de Djordjevic à dix mètres, rasant la lucarne (77e). Deux tentatives hors cadre de Trabelsi (85e) et de Deaux (88e) étaient encore à signaler avant que Gapke ne profite d'une perte de balle artésienne pour, des vingt mètres, loger le cuir sous la transversale, et ainsi clôturer le score (4-0, 89e).

Réactions

Eric Sikora : « On savait qu'il y avait du boulot et que cela allait être un match compliqué. On a entamé le match comme il fallait, avec un bon état d'esprit. On était dans le match, bien en place. On avait le monopole du ballon. On se procure quelques bonnes situations. Et puis on se met le feu tout seul en commettant deux erreurs qui, à ce niveau-là, ne pardonnent pas. Etant menés deux à zéro, on se prend une expulsion juste avant la pause. Après, c'est un autre match qui commence. Mais à dix contre onze, c'est compliqué de revenir dans un match où l'on laisse le ballon à l'adversaire. Quand on prend trois buts contre Angers, quatre contre Monaco, et quatre contre Nantes, ça commence à faire beaucoup...
On sait que cela va être difficile, et qu'il va falloir rester soudés. On y arrivera ensemble. Vendredi, il y a un match contre Niort. Il faut le préparer de la meilleure des façons pour parvenir à gagner et à enrayer cette mauvaise série... Maintenant, ce n'est pas parce que l'on n'a pas pris un point aujourd'hui que c'est la fin du monde. On sait que cela va être compliqué jusqu'au bout mais je suis ambitieux, et j'ai l'intention d'aller de l'avant. »


Eric Sikora, ce samedi, à la Beaujoire

Yohan Démont : « L'entame est intéressante mais on prend deux buts sur des erreurs assez incompréhensibles à ce niveau. On se met en difficulté tout seul. Après, on se prend un carton rouge juste avant la mi-temps, ce qui nous complique encore plus la tâche... Aujourd'hui, on en a pris quatre mais il faut faire en sorte d'être meilleurs pour les matchs qui suivent. Il faudra être plus rigoureux au niveau défensif, et aller plus vers l'avant. Il faut que l'on ait beaucoup plus de confiance dans notre jeu. A l'entraînement, il y a vraiment de bonnes choses. Je n'arrive pas vraiment à reconnaître les joueurs le week-end. Beaucoup de joueurs ont le potentiel mais il faut l'exprimer le week-end. »

Adama Diakité : « C'est extrêmement compliqué. On prend huit buts en deux rencontres. Cela fait beaucoup. Il faut se remettre au travail, et penser au match qui nous attend, vendredi soir, face à Niort. Une première chose sera déjà de terminer ce match à onze. Puis essayer de ne pas prendre de but. Il faudra réussir à gommer ces erreurs qui font que l'on encaisse des buts bêtes, comme aujourd'hui, après pourtant une belle entame de match... Ce groupe a beaucoup de qualité. Il faut qu'il reste soudé. »

HOMME DU MATCH

  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC

STATS ÉQUIPE

6 Derniers matchs

P N N P N P

Répartition des buts

64 buts marqués
65 buts encaissés

Graphique des victoires

DERNIERS MATCHS

CLASSEMENTS

RANG EQUIPE POINTS JOURNEE GAGNE NUL PERDU BP BC DIFF
1 AS Monaco FC 76 38 21 13 4 64 33 +31
2 EA Guingamp 70 38 20 10 8 63 38 +25
3 FC Nantes 69 38 19 12 7 54 29 +25
4 SM Caen  63 38 17 12 9 48 28 +20
5 Angers SCO 61 38 17 10 11 52 39 +13
6 Le Havre AC 59 38 16 11 11 52 47 +5
7 Dijon FCO  59 38 15 14 9 52 49 +3
8 Nîmes Olympique  58 38 17 7 14 52 42 +10
9 AJ Auxerre  49 38 13 10 15 51 53 -2
10 Tours FC 49 38 12 13 13 40 49 -9
11 AC Arles-Avignon 46 38 10 16 12 36 48 -12
12 RC Lens 45 38 9 18 11 39 53 -14
13 FC Istres OP 43 38 11 10 17 38 45 -7
14 Clermont FA 43 38 9 16 13 33 47 -14
15 Chamois Niortais FC  42 38 8 18 12 39 42 -3
16 LB Châteauroux 42 38 8 18 12 43 47 -4
17 Stade lavallois MFC 42 38 10 12 16 47 54 -7
18 Le Mans FC 40 38 11 7 20 39 62 -23
19 CS Sedan 31 38 6 13 19 41 58 -17
20 GFC Ajaccio  25 38 6 10 22 34 54 -20
gardiens
Gardien
Gardien
défenseurs
Défenseur droit
Défenseur gauche
milieux
Milieu défensif
Milieu gauche
Milieu défensif
Milieu centre
Milieu centre
attaquants
Attaquant
Attaquant
Autre
Défenseur centre
Défenseur centre
Défenseur centre
Dirigeants
Entraineur
Entraineur
Autre dirigeant
Autre dirigeant
RUDY RIOU
R R
YOHAN DEMONT
Y D
ZAKARYA BERGDICH
Z B
PIERRE DUCASSE
P D
LUDOVIC BAAL
L B
JEROME LE MOIGNE
J L
SAMBA SOW
S S
DAVID POLLET
D P
YOANN TOUZGHAR
Y T
ALAEDDINE YAHIA
A Y
ALEXANDRE COEFF
A C

REMPLAÇANTS

RENDEZ-VOUS

NC
NC

LIEU DU MATCH

VIDÉO

PHOTOS

Commentaires

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 1 Président
  • 3 Dirigeants
  • 6 Joueurs
  • 47 Supporters
+