RC LENS : site officiel du club de foot de AVION - footeo
COUPE DE FRANCE
1
0
23 janvier 2010 17:30
Afc Compiegne (cfa)
43'
NC
2
  • Ensoleillé
  • Sec
  • Faible
37 min
Carton jaune
Pour un tacle en retard
43 min
But marqué
CHRETIEN (CSC)
65 min
Remplacement
Tactique
76 min
Remplacement
Tactique
Remplacement
Tactique
82 min
92 min
Carton jaune
Pour gain de temps
17:30 - 23 janvier 2010
Arbitre Central
Stéphane Bré
NC
NC

Compiègne - Lens : Laborieuse qualification artésienne

C’est une bien difficile qualification en 16e de finale de coupe de France qu’a obtenu le Racing, ce samedi, sur la lourde pelouse de Bollaert et face à de modestes mais survoltés Compiégnois. Le seul but de la partie fut heureusement inscrit par Lens, juste avant la pause, sur un tir de Maoulida contré par un défenseur dans son propre but (0-1).

Compte-rendu

Comme prévu, Jean-Guy Wallemme avait choisi de faire tourner son effectif à l'occasion de ce match de coupe de France, le onze lensois étant le suivant : Kasraoui dans les buts, Yahia et Situ en défense centrale, Aurier et Ramos sur les flancs, Sartre et Sow à la récupération, Milovanovic à l'animation, Akalé et Boukari sur les ailes, et Maoulida à la pointe de l'attaque.


Première titularisation en compétition pour Hamdi Kasraoui

Comme souvent face à une équipe évoluant à un niveau inférieur, l’équipe de Ligue 1 mettait du temps à rentrer dans son match. Compiègne en profitait pour se procurer quelques semblants d’occasions. Au quart d’heure de jeu, les Sang et Or – bleus pour cette rencontre – se montraient enfin dangereux mais la reprise de la tête d’Akalé, sur un centre de Boukari, était repoussée par Vincent (16e). Sur le premier corner de la partie, Compiègne rendait la pareille, le centre de Stanger étant dévié au ras du sol par la tête de Chrétien mais Kasraoui était, lui aussi, à la parade (20e). Le Racing répliquait par un centre d’Akalé qui, contré au départ, prenait une trajectoire inattendue qui manquait de tromper Vincent (23e).


Frappe de Kanga Akalé

Face à la belle volonté compiégnoise, le collectif lensois était malgré tout à la peine dans cette première période, et c’est bien contre le cours du jeu, peu avant la pause, que les « visiteurs » artésiens ouvraient la marque. Sur une sortie au poing de Vincent face à Boukari, le ballon retombait dans la surface devant Milovanovic dont le tir était repoussé par un défenseur vers Maoulida qui, face au but vide, renvoyait le cuir finalement propulsé dans ses propres filets par Chrétien, auteur d’un tacle désespéré (0-1, 43e). Les dernières minutes de la première période voyait Compiègne se ruer à l’attaque, multipliant corners et coups francs. Sur l’un d’eux, situé à longue distance, Mayuma envoyait un boulet de canon que Kasraoui ne pouvait que repousser du poing devant lui. Fort heureusement Yahia était plus prompt que son adversaire et pouvait éloigner le danger vers la touche (45e).


Romain Sartre à la récupération

Dès le retour des vestiaires, alors qu’une averse glaciale avait remplacé la bruine du début de match, les Compiégnois repartaient de l’avant. Lens se créait cependant la première occasion de cette seconde période. Après un coup franc de Milovanovic contré par le mur, un centre au second poteau bénéficiait à Akalé qui, parfaitement placé, manquait totalement sa reprise (48e). Peu après, à l’issue d’un joli mouvement collectif, Stanger était tout prêt de trouver l’ouverture pour Compiègne, Kasraoui sauvant les siens du bout du pied (50e). Puis c’était au tour de Boukari de faire un festival, côté gauche, avant de servir en retrait et face au but Akalé dont la frappe du plat du pied rasait le montant gauche (57e).


Razak Boukari

A l’heure de jeu, Yahia laissait sa place à Hermach, Sartre descendant d’un cran (65e). Le rythme du match était retombé mais Compiègne continuait néanmoins à dominer les débats, les pensionnaires de CFA se procurant même quelques occasions comme sur cette reprise d’Oukadi aux vingt mètres passant au-dessus du cadre (72e) ou cette frappe lointaine de Boulanger obligeant Kasraoui à un arrêt en deux temps (76e). Jean-Guy Wallemme tentait, dans le dernier quart d’heure, de redonner un peu de vigueur à son équipe en remplaçant Sow et Akalé par Roudet (76e) et Monnet-Paquet (82e). C’est d’ailleurs sur un centre de Roudet que Maoulida, devant le but, plaçait une tête qui ne trompait malheureusement pas Vincent (88e).

Les quatre minutes d’arrêts de jeu allaient se révéler bien difficiles à vivre pour les supporters lensois présents en Marek. En effet, Compiègne aurait sans doute méritait d’égaliser au terme d’une magnifique action qui se concluait à nouveau par un duel entre Oukadi et Kasraoui. Encore une fois, le gardien tunisien était à la parade et sortait le ballon en corner (93e). Sur celui-ci, il perdait son duel aérien mais voyait le cuir passer au ras de sa transverse (94e). L’arbitre sifflait la fin de ce match remporté, avec beaucoup de bonheur, par les Sang et Or face à de valeureux adversaires qui auraient bien pu imiter leurs homologues de Colmar, tombeurs du LOSC. La route continue donc pour Lens, et la prochaine étape, toujours à Bollaert, verra la réception de Marseille.


Malgré la déception, le bel état d'esprit des Compiégnois

Compiègne - Lens : Réactions

Jean-Guy Wallemme – Entraineur du Racing club de Lens : « Un match de coupe de France n’est jamais simple, mais cela dépend de nous. Dans l’attaque et dans l’entame de match, on n’a pas été très présent, on n’a pas trouvé la bonne carburation. On a la chance contre le cours du jeu de mener en première mi-temps. En deuxième, on a deux-trois occasions de tuer le match. »

Romain Sartre  – Joueur du Racing club de Lens : «  On s’est qualifié 1-0 face à une bonne équipe de Compiègne, on a été sérieux,  on a eu quelques occasions qui nous auraient permis de prendre le large. Ce qui est bien c’est qu’on n’a pas pris de but. On savait que le vainqueur recevrait Marseille, cela donnait une motivation en plus.  »

Darnel Situ  – Joueur du Racing club de Lens : « Pour ma première, cela restera inoubliable. Je m’en souviendrai toute ma vie. Mais ce n’était pas ma première fois dans le groupe. J’avais déjà vu les anciens nous secouer à la mi-temps d’un match. Sur le terrain, Alaeddine Yahia m’a beaucoup parlé et rassuré. Il m’a montré ce qu’il fallait faire. Et à ma droite j’avais Serge Aurier que je connais bien. Je dois continuer à travailler pour laisser la porte ouverte. »

Yohan Demont  – Joueur du Racing club de Lens : «  Rester sur le banc c’est toujours stressant, je n’aime pas ça. Le plus important c’était de gagner ce match face à une équipe comme Compiègne qui a fait un bon parcours. Il n’y pas de petite victoire, même si ce soir, ce n’était pas un exploit. On a réussi à passer. On savait que si on gagnait on allait jouer face à Marseille. Mais il fallait d’abord se concentrer sur ce soir. »

Toifilou Maoulida  – Joueur du Racing club de Lens : « Le message de ma bandelette était le suivant : « Bienvenue à Joakim Akalé. Je tenais à dédier ce but à ce nouveau né, puisque j’ai beaucoup d’affinités avec Kanga, sur et en dehors du terrain. Ce fut un match difficile en première période où nous avons eu peu d’occasions. Nous avons eu la chance de marquer avant la  mi-temps. En deuxième mi-temps nous avons eu plus d’opportunités. Sur ce match, il faut retenir la qualification. Compiègne a fait un  bon match, il  n’est pas venu jouer à dix derrière. Je félicite cette équipe. Nous allons recevoir Marseille, mon ancien club, c’est toujours particulier pour moi. Nous les avons battus en championnat, en match aller. Ils auront peut-être à cœur de prendre leur revanche. Mais ils vont jouer tous les trois jours. Peut-être que le coach fera tourner son équipe. On va tout faire pour passer ce tour. Ce sera un match de gala et le stade sera plein. »

HOMME DU MATCH

  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC

STATS ÉQUIPE

6 Derniers matchs

P G G G P P

Répartition des buts

34 buts marqués
24 buts encaissés

Graphique des victoires

DERNIERS MATCHS

CLASSEMENTS

RANG EQUIPE POINTS JOURNEE GAGNE NUL PERDU BP BC DIFF
1 Marseille  78 38 23 9 6 69 36 +33
2 Lyon 72 38 20 12 6 64 38 +26
3 Auxerre 71 38 20 11 7 42 29 +13
4 Lille 70 38 21 7 10 72 40 +32
5 Montpellier  69 38 20 9 9 50 40 +10
6 Bordeaux  64 38 19 7 12 58 40 +18
7 Lorient 58 38 16 10 12 54 42 +12
8 Monaco 55 38 15 10 13 39 45 -6
9 Rennes 53 38 14 11 13 52 41 +11
10 Valenciennes 52 38 14 10 14 50 50 0
11 Lens  48 38 12 12 14 40 44 -4
12 Nancy 48 38 13 9 16 46 53 -7
13 Paris SG  47 38 12 11 15 50 46 +4
14 Toulouse 47 38 12 11 15 36 36 0
15 Nice 44 38 11 11 16 41 57 -16
16 Sochaux 41 38 11 8 19 28 52 -24
17 Saint-Étienne 40 38 10 10 18 27 45 -18
18 Le Mans 32 38 8 8 22 36 59 -23
19 Boulogne-sur-Mer  31 38 7 10 21 31 62 -31
20 Grenoble 23 38 5 8 25 31 61 -30
gardiens
Gardien
Gardien
défenseurs
Défenseur droit
Défenseur gauche
Défenseur droit
milieux
Milieu offensif gauche
Milieu défensif
Milieu
Milieu offensif centre
attaquants
Autre
Défenseur centre
Défenseur centre
Défenseur centre
Défenseur centre
Dirigeants
Entraineur

RENDEZ-VOUS

NC
NC

LIEU DU MATCH

Commentaires

RC LENS U19 : nouveau joueur environ 20 heures
2-6
ESC LONGUEAU / RC LENS N3 environ 20 heures
ESC LONGUEAU / RC LENS N3 et 2 autres : résumés des matchs environ 20 heures
1-0
RC LENS FEMININE D2 / RC STRASBOURG environ 21 heures
RC LENS FEMININE D2 : nouveau joueur environ 21 heures
4-0
RC LENS FEMININE D2 / BREST SDE BRESTOIS 29 environ 21 heures
1-0
RC LENS Ligue 1 / OLYMPIQUE LYONNAIS 3 jours
RC LENS Ligue 1 / OLYMPIQUE LYONNAIS : résumé du match 3 jours
OL SAINT QUENTIN / RC LENS U14 et 6 19 jours
6-0
RC LENS U14 / STADE HENNIN 19 jours
RC LENS U14 / STADE HENNIN et 6 autres : résumés des matchs 19 jours
2-1
RC LENS U14 / SC DOUAI 19 jours
6-1
RC LENS U15 / OL LUMBRES 19 jours
1-3
ROUBAIX OC / RC LENS U15 19 jours
1-1
LILLE LOSC METROPOLE / RC LENS U16 19 jours

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 1 Président
  • 3 Dirigeants
  • 6 Joueurs
  • 47 Supporters
+